Site officiel des Ostensions du Dorat

Bienvenue au Dorat

A vous tous qui découvrez notre région, aux confins du Limousin, du Poitou et du Berry, bienvenue au Dorat pour vénérer les reliques de nos deux grands saints protecteurs, Israël et Théobald. Leurs restes sacrés reposent dans les châsses visibles dans les chapelles du déambulatoire de la Collégiale.

Les 51èmes Ostensions de leurs châsses ont eu lieu en 2016 (du 28 mars au 22 mai).

Cette terre accueillante de la Basse Marche a vu naître également d’autres grands hommes, parmi lesquels il convient désormais de mentionner et d’associer deux autres membres de l’ancien Chapitre Saint Pierre du Dorat :

- Saint Gaultier, élève de St Israël et contemporain de St Théobald ;

- et le bienheureux Claude-Barnabé Laurens de Mascloux, ayant vécu au XVIII ème siècle

 

 

Image ostensions

Dscn0064 1

Notre cher Limousin présente la particularité d’avoir établi, depuis plusieurs siècles, des ostensions régulières des châsses contenant les restes des saints locaux ; et d’avoir mis en place des confréries de dévotion, comme à Limoges, St-Junien, Rochechouart…. Ainsi la Confrérie de St Israël et de St Théobald, fondée en 1495 au Dorat, a fêté son cinq centième anniversaire il y a déjà plus de vingt ans.

Dans un passé récent, ces ostensions solennelles, qui se reproduisent tous les sept ans, ont dépassé le seul cadre du Limousin ; dans les Charentes, où elles existaient déjà à Esse, elles ont été relancées dans la commune d'Abzac.

Le regroupement de toutes ces confréries au sein d’une association (Fédération des Confréries Limousines) a permis, en décembre 2013, grâce au dossier présenté par M. Jacques Perot (1), d’obtenir leur inscription au Patrimoine de l’UNESCO, sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité.

C’est dire qu’elles ont non seulement un aspect cultuel, mais aussi un très fort aspect culturel, parfaitement et officiellement reconnu. « C’est la reconnaissance d’une grande tradition, d’une chaine humaine et spirituelle qui s’est transmise depuis le X° s », a indiqué alors le Père J.-M. Gallet-Guy (curé de Solignac).

Les fêtes solennelles du Dorat commencent le lundi de Pâques (cérémonie d’ouverture) et se terminent le lundi de Pentecôte (cérémonie de clôture présidée souvent par un cardinal). En 2016, la cérémonie de clôture a eu  lieu le dimanche 22 mai, sous la présidence du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris. Quelques semaines avant la cérémonie d’ouverture, le drapeau des ostensions (rouge et vert) est hissé  tout en haut de la tour-lanterne de la collégiale ; et, après avoir ouvert les châsses, les confrères procèdent à la reconnaissance officielle des restes des saints, en présence d’un médecin qui en signe le procès-verbal.  Voir le programme des ostensions.

Lors des précédentes ostensions (en 2009), le total du public présent pour la cérémonie d’ouverture a atteint plusieurs milliers de personnes.

En souvenir des premières ostensions du Dorat, autorisées en 1659 par l’évêque de Limoges, François de la Fayette, une garde à cheval, en uniforme de mousquetaires, vient chercher les délégations des villages voisins aux portes de la ville, simulées pour l’occasion, et les accompagne jusqu’à leur entrée dans la collégiale. Celle-ci peut alors accueillir plus de mille personnes, et davantage lorsque les bancs sont enlevés pour la cérémonie de clôture.


 

 

Au Dorat, comme dans les autres cités ostensionnaires, la population vit intensément cette période, qui nécessite une longue préparation. Beaucoup d’habitants participent ainsi, avec toute leur énergie et leur dévouement, aux différents aspects de ces manifestations exceptionnelles (costumes, réfection des bannières, construction du podium, préparation des chevaux des mousquetaires, ….). Qu’ils en soient ici vivement remerciés.

Au-delà de l’aspect festif engendré par ces ostensions, puissiez-vous, chers visiteurs, comprendre à la fois l’importance de poursuivre cette tradition séculaire, et le message spirituel transmis par nos saints. Qu’ils conduisent vos pas dans l’abnégation et le respect des autres.

 

Le Dorat, appelé parfois terre des saints, saura vous conquérir.

 

                                                                                                                                                  La Confrérie

 

 

(1) Président de l'Association des Ostensions septennales limousines

Nota. Pour accéder aux témoignages des événements passés (y compris ceux de 2016), aller dans "Album" ou dans "Agenda" .